Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LGV : Financement bouclé ?

Sud Ouest et La Dépêche font un compt-rendu du bilan d'étape fait par le préfet Guyot. Contrairement à Rousset qui prévoyait un trou de 150 millions le bilan est là : un manque de 235 millions. Mais un manque plus grand encore : le financemetn européen reste une hypothèse ! Le 29 avril 2021 Castex a renvoyé la balle en direction des collectivités locales mais à présent ces dernièrs renvoient la balle en direction de l'Etat. Il reste à l'Etat à s'adresser au Conseil d'Etat. Avec un calendrier : le préft annonce la fin de la construction en 2030-2032. En fait le maire d'Agen a vendu la mèche : ça devrait être 2032 puis 2037 pour Bordeaux-Dax et quand à Dax-Hendaye c'est pour les calendes grecques, pourtant il faut le financement de l'Europe pour aller en Espagne ! On n'a jamais vu un projet aussi colossal autant bricolé. A suivre. JPD    

P.S. sur la photo la communauté d'agglomération de Bayonnre qui refuse de voter le financement

 

La Dépêche Publié le 18/12/2021 à 14:51

Le préfet de Région Etienne Guyot, coordonnateur des projets de LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax (GPSO) a annoncé ce samedi que le montage financier entre les collectivités territoriales était quasiment bouclé.

Il manque 235 millions d’euros pour boucler le tour de table financier du Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO) qui prévoit l’aménagement des Lignes à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Pour Etienne Guyot, préfet de Région et coordonnateur du GPSO, le dossier avance pourtant dans le bon sens.

« Je veux saluer l’engagement financier de la plupart des collectivités territoriales et en particulier des Régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine. Nous sommes en bonne voie » estime Etienne Guyot qui faisait ce samedi un point d’étape sur l’avancée de ce dossier. Alors que l’Etat s’est engagé à financer 40 % de la LGV Bordeaux-Toulouse, les collectivités doivent depuis un mois voter leur participation (pour 40 % du montant global). L’Europe apportera les 20 % restant sur un total de 14 milliards (dont 10,3 milliards pour Bordeaux-Toulouse).

« En moins d’un mois, 23 collectivités sur 26 se sont engagées à participer. C’est assez remarquable. Deux, le conseil départemental du Lot-et-Garonne et l’agglomération de Dax ont refusé » indique Etienne Guyot qui préfère « voir le verre aux trois quarts plein ».

Sur les 5,6 milliards d’euros revenant aux collectivités (pour l’ensemble de GPSO), le préfet indique qu’il manque 2,4 % soit 235 millions. D’où son appel « pour qu’elles trouvent des solutions pour boucler le tour de table. Nous ne sommes pas loin. »

Une taxe payée par les contribuables

La balle est donc dans le camp des collectivités. Le principe d’une taxe spéciale équipement (TSE) est d’ores et déjà acquis. Précision du préfet : cette taxe perçue à compter du 1er janvier 2023, concernera tous les particuliers et entreprises « situés à une heure ou moins d’une gare TGV ». Étienne Guyot souhaite rassurer, « ce sera moins d’une dizaine d’euros par foyer fiscal », soit une recette de 24 millions par an. L’idée d’une autre taxe, la TSB (taxe sur les bureaux), n’a pas – pour l’instant- été retenue.

Au rayon des bonnes nouvelles, le préfet rappelle que SNCF Réseau s’est engagé à participer financièrement. La société reversera une partie des péages perçus auprès des exploitants sur les futures lignes à grande vitesse. Les prochaines étapes du GPSO ?Un projet d’ordonnance pour la création d’une société de financement (aux compétences élargies à l’ingénierie) sera transmis au plus tard début janvier au Conseil d’Etat. L’officialisation par le gouvernement est prévue avant avril 2022. Cet établissement public local (qui implique les deux Régions) participera à la gouvernance du projet aux côtés de l’Etat et de SNCF Réseau.

Pour le démarrage des travaux, il faudra encore patienter. L’ouverture de la ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse est fixée à une échéance de 10 ans, entre 2030 et 2032.

 Eric Berger

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :