Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LGV : vision à contre-courant

Le sociologue Michel Grosetti dans un long entretien (sur le lien vous accédez à l'article en entier) présente une vision à contre-courant du dévellopement économique de Toulouse : il part du bienfait que fut pour Toulouse son éloignement de Paris ! JPD

 

 L’arrivée annoncée de la LGV, la création de la troisième ligne de métro ou le maintien de la navette aérienne Paris-Toulouse, un temps menacée par la loi Climat, ne sont-elles pas de nature à renforcer l’attractivité du territoire ?

La LGV peut faciliter la vie de cadres faisant des allers-retours réguliers avec la capitale, mais cette infrastructure ne fera pas déferler une vague de Bordelais ou de Parisiens qui créeront ex nihilo du développement économique, de nouveaux emplois et des richesses. Lorsqu’on tire les leçons du succès économique à la toulousaine, on se rend compte que ce genre de commodités n’ont jamais changé quoi que ce soit. On pourrait même soutenir que Toulouse a plutôt bénéficié jusqu'ici de son éloignement de Paris. Non seulement parce que l’État a parfois attribué à cette ville des formes de « compensation », mais aussi parce que les cadres de l’industrie et autres enseignants-chercheurs tendent à résider à proximité de leur lieu de travail. C’est moins le cas des villes situées dans l’orbite de la région parisienne, qui ont plus de difficultés du coup à maintenir leurs activités sur place

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :