Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rousset est très fort : " Le financement ne me paraît pas un problème." Mais bon, puisqu'il le dit... et sa conclusion est du tonnerre... JPD

Sud-Ouest édition papier du 28/06/13

Trois questions à ALAIN ROUSSET Président du Conseil régional d'Aquitaine

1 - Le rapport Duron condamne-t-il l'axe Bordeaux- Hendaye de GPSO?

Bordeaux-Espagne est une liaison internationale inscrite au schéma européen des transports depuis 1994. Il n'est pas souhaitable d'arrêter ce projet. Les études ont montré que GPSO est rentable. Ensuite, c'est le projet le plus avancé en France. il est prêt sur le plan des procédures. Les collectivités se sont engagées, des contrats ont été signés, des sommes payées à RFF. Je n'accepte pas que l'on parle de priorité pour Bordeaux-Toulouse et que l'on expédie Bordeaux-Hendaye en une demi-page, sans annexe ! Au prétexte que l'on ne saurait pas quand la ligne actuelle sera saturée. En attendant, les camions sont sur la route, la route transfrontalière la plus fréquentée d'Europe ! Le projet sud de Bordeaux est un projet global. S'il ne se faisait pas, il y aurait des recours et des conséquences sur Tours-Bordeaux, qui est en chantier.

2 - Êtes-vous inquiet? Ou bien pensez-vous que le gouvernement vous suivra?

Je garde le moral. Le ministre des Transports m'a rassuré. Je dois le rencontrer la semaine prochaine avec d'autres élus aquitains (Juppé, Emmanuelli, Madrelle, Feltesse). Je pense que, sur la base du scénario 2, qui privilégie Bordeaux-Toulouse, Bordeaux-Hendaye peut être raccroché, et que le gouvernement tranchera dans ce sens. Le financement ne me paraît pas un problème. Il y a des solutions. Par exemple, au nom de la modernisation du transport ferroviaire, faire payer les usagers un ou deux euros de plus le billet. Il y a aussi la taxe carbone. J'attends du gouvernement un signal fort et je souhaite que le calendrier soit tenu. Si on fait traîner, on rend le projet infaisable.

3 - Les oppositions en Pays basque ont-elles pesé sur les préconisations du rapport ?

Je ne crois pas que le problème vienne de là. Mais peut-être d'un lobby lié à la SNCF et RFF, qui souhaite voir les crédits réorientés vers la régénération du réseau actuel. J'espère que je n'ai pas de doute à avoir sur leur loyauté.

Recueilli par Jacques Ripoche

Tag(s) : #Malvy, #Rousset

Partager cet article

Repost 0