Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                                                  arche-le-20.jpg

Diverses associations ont décidé de se présenter devant le Conseil régional pour dire leur colère en matière de ferroviaire. Usagers du TER, défenseur de l’alternative LGV, opposant au TCP, simples citoyens se sont donc rassemblés à une quarantaine. De Caussade, Montauban, Bressols, Saint Rustice, des Hautes-Pyrénées, du Lot et Garonne et quelques uns de Toulouse ont fait l’effort de consacrer une matinée à cette action qui ne fut pas sans surprise.

 1 ) Impossible d’installer l’arche

La photo vous montre qu’après plusieurs péripéties l’arche a fini par être installé en veillant à laisser le passage libre pour les pompiers. Il y a eu plus de monde que sur la photo mais à être à discuter dans tous les sens, on a toujours le temps de la photo bien à propos.

 2 ) A présent, nous voulons entrer dans la salle du Conseil régional.

Refus ferme ! Et là je comprends car j’ai vécu la même scène à Bordeaux devant le Conseil régional. Une heure avant, un bus de lycéens est venu et voilà, ils ont pris toutes les places des tribunes publiques ! Toutes les places ! Un scandale de plus ! Les séances sont publiques mais le public n’a pas de place. Il y a 120 places, sans refuser la présence des lycéens il faudrait respecter les citoyens et leur laisser des sièges !

Là il faudra attendre 11h 30 pour accéder enfin à notre DROIT !

Pour ce faire un monsieur du cabinet est venu nous voir :

- Vous êtes qui, vous voulez quoi ?

- On est des citoyens et peu importe qui, on a des droits qu’on veut utiliser.

- Vous savez qu’il y a des conditions : le nombre de places, il faut donner les cartes d’identité, bien se conduire …

- On n’est pas des enfants..

Bref, on est rentré. Nous avons découvert que le siège de Sylvia Pinel est toujours là mais on a pas mis un mannequin à sa place donc elle est vide. La ministre est donc toujours vice-président de notre région ! Si elle perd le poste de ministre il lui faut bien avoir un point de chute.

L’homme qui parle est un « enfant du Larzac ». Monsieur Chauzy toujours imbuvable a commencé sa carrière en imprimant des tracts sur le Larzac et n’a depuis jamais cessé de gravir des marches avec l’appui de la CFDT. Bref je tourne la page, et je ressors.

 3 ) Et les médias

Beaucoup de journalistes, des discussions, France 3, TLT, etc…

On nous parle d’un direct à 11 h 30 pour France 3 puis on apprend que les associations n’auront pas la parole… Dans la salle du Conseil régional la droite s’énerve car le directeur de cabinet de Malvy a tout pour devenir le directeur de TLT… Un poste stratégique en prévision de 2014.

 4 ) Conclusion

Il fallait être là dans la mesure de nos moyens et je vais donner par ailleurs les résultats de la séance, des élus Verts nous ayant assurés qu’il y aurait trois amendements contre la LGV. Dans les discussions on apprend que RFF, en réunion au Conseil municipal d’Agen, reconnaît que le temps de parcours 3 h 12 pour Toulouse-Paris est impossible. A suivre.

Jean-Paul Damaggio

Tag(s) : #action associations

Partager cet article

Repost 0