Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Si ce projet inutile de LGV se réalise des maisons seront détruites, des propriétés agricoles partagées, des riverains « sonorisés » etc. Des centaines personnes sacrifiées qui, demain, si le chantier commence (2017 en principe), de nombreux politiques viendront pleurer. Il y aura ceux qui n’avaient rien dit, ceux qui avaient tenté de prévenir, ceux qui, parce qu’ils sont loin, préfèrent fermer les yeux. Mais tous seront là.

Eparpillés le long d’un tracé aujourd’hui connu puisqu’officiel, ces victimes ne font pas masse et leur cas sera traité individuellement.

Puis-je faire un aveu ? Toutes les victimes ne me semblent pas égales dans l’univers médiatique. Pour nous, le sort de ces victimes potentielles nous scandalise doublement : car elles souffrent déjà... alors que le projet à une alternative….

Combien sont-ils à avoir à la bouche le mot « solidarité », « économie au service des hommes et non des marchés », « l’humain d’abord », « l’homme au cœur de la politique »et qui, face à un cas concret, tournent la page ?

C’est aussi ça que nous avons appris au cœur de cette campagne : la politique préfère les abstractions pour des raisons parfois totalement opposées. JPD

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :