Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme beaucoup d’associations la FNE82 s’est adressée aux candidats pour leur demander leur avis sur les points la concernant. La lettre se conclue ainsi :

« Nous aimerions connaître vos positions sur certains projets qui concernent notre territoire départemental, notamment la transition énergétique au cœur de nos préoccupations : les centrales nucléaires, les forages de gaz de schistes, la mise en œuvre des énergies renouvelables à travers le scénario Négawatt. »

Voici ma réponse :

Bonjour, à votre disposition pour un rendez-vous.

mais vous le savez peut-être (voir profession de foi) notre candidature n'est pas d'ordre général : disons que le général découle du particulier, le cas LGV.

donc ma surprise c'est de voir l'absence de référence à la LGV qui touche votre domaine d'intervention et notre territoire.

nous savons que le cas LGV fait débat dans la FNE, raison de plus d'en discuter.

en attente de votre réponse (la rencontre peut se faire le matin de votre choix).

cordialement. jean-paul damaggio

 

Sabine Martin, Présidente FNE 82, et Administratrice FNE MP a aussitôt apporté d’utiles précisions :

« 1. RFF ferait une LGV entre Bordeaux et Toulouse très chère, bien plus chère que les LGV précédemment construites.

2. Qu'est-ce que quelques minutes de plus : il suffit de remettre en bon état la ligne existante. Notre société change, et se tourne vers un nouveau mode de fonctionnement : plus lent (slowfood, vélo, marche à pied, etc)

3. Un train qui s'arrête est mieux qu'un train qui ne fait que passer ! (un TGV sur 2 ne s'arrêterait pas à Montauban)

4. Il serait de l'intérêt collectif d'améliorer la mobilité en transports collectifs dans les zones de proximité (TER), dans les déplacements pendulaires en particulier.

5. Le souhait de poursuivre Toulouse-Barcelone est inutile puisque le projet vers l'Espagne depuis Montpellier est programmé.

6. Pour moi, ce projet de LGV correspond à des données et des références d'hier. Aujourd'hui, ce programme est devenu superfétatoire et exorbitant

7. Aujourd'hui, FNE (sous la pression de la SEPANSO d'Aquitaine), a officiellement pris position contre la LGV Bordeaux Toulouse.

Je m'en félicite, bien que tous nos membres ne partagent pas cet avis. C'est la démocratie ! Et l'honneur de débat ! »

 

Cette position honore la FNE 82 y compris dans la référence à la démocratie, car, ce qui nous dérange, ce n’est pas l’existence de défenseurs du projet, mais plus exactement le refus dans notre département, d’un débat clair, large et ouvert sur le sujet, je veux dire un débat sur le projet d’alternative car les débats sur le tracé, c’est autre chose.

2-06-2012 Jean-Paul Damaggio.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :