Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous reprenons ce communiqué qui permet de préciser la position d'EELV, la conseillère municipale de ce parti étant absente le jour du vote. JPD

 

Communiqué d’Europe Ecologie – Les Verts de Tarn-et-Garonne

Avec la ZAD Montauban / Bressols : on marche sur la tête !

Contrairement à ce qui a été écrit, le conseil municipal de Montauban réuni le lundi 15 avril n'a pas voté la création d'une ZAD entre Montauban et Bressols (Zone d'Aménagement Différé qui permet aux municipalités d'être prioritaires dans l'acquisition de terrains), il en a simplement modifié le périmètre en augmentant la superficie de Montauban et diminuant celle de Bressols pour un total de prés de 633 ha.

La délibération portant création de cette ZAD avait déjà été votée en avril 2012.

On peut cependant s'étonner qu'un an après, malgré les conclusions de la cour des comptes qui dénonce la gabegie financière des LGV, malgré le dernier rapport qui vient de paraître sur la réforme du système ferroviaire qui déconseille de tels projets, malgré que la commission de mobilité 21 ne se soit pas encore prononcée pour lister les infrastructures de transport qui seront financées, malgré que l'enquête publique prévue dans les mois qui viennent n'ait pas encore eu lieu, malgré donc toutes ces inconnues, incertitudes et remises en question qui planent sur la construction de la LGV entre Bordeaux et Toulouse, la mairie de Montauban persiste et signe en modifiant et agrandissant cette ZAD de 2 ha !!!

Outre l'absurdité la plus totale de ce projet de LGV qui va coûter prés de 9 milliard d'euros pour gagner 6 minutes entre Toulouse et Bordeaux par rapport au réaménagement des lignes existantes (qui ne couterait que 3 milliard d'euros), avec cette ZAD, on enfonce le clou car ici, on ne relie plus les villes avec le train, on construit artificiellement des villes là où le train s'arrête et encore...s'il s'arrête !

EELV 82 condamne ce projet de LGV qui se fait au détriment de l'amélioration des transports en train de proximité et de la vie quotidienne qui concernent 90% des usagers, condamne cette création de ZAD qui vise à fabriquer une ville autour de la gare LGV supprimant des terres agricoles, condamne cette politique du «fait accompli» devant laquelle les élu-es mettent les citoyennes et les citoyens.

Au final, ce sont toutes ces décisions politiques absurdes et d'un autre temps qui construisent et nous projettent vers une société de plus en plus en «crise de sens».

Annie BONNEFONT Porte Parole EELV 82

Conseillère municipale à Montauban dans le groupe d’opposition.

Tag(s) : #peu favorables aux LGVs

Partager cet article

Repost 0