Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

saint-colombe.jpg

La feuille du 24 janvier au 7 février

 A Sainte Combe en Bruilhois c'est une «zone d'activité» dite «économique» qui met le feu aux poudres locales. Là encore la population n'est pas d'accord pour accepter sans aucune discussion les diktats politiques, cela rappelle étrangement le combat de l'association de Saint Antoine de Ficalba.

 « C'est vu du ciel que l'on peut le mieux comprendre tout l'enjeu de la future zone d'activité économique de Sainte-Colombe-en-Bruilhois" écrivait un canard local, hurlant son enthousiasme pour "le futur poumon économique de l'Agenais ".

Le même allait dans le sens du vent en rassurant : « Le premier enjeu pour les porteurs du projet, c'est la maîtrise du foncier. Un long travail a été mené pour expliquer aux familles et exploitants concernés par le site quelles étaient les modalités prévues. Avec en toile de fond permanente la volonté de dialogue ».

Dialogue tu parles !

200 hectares touchés, quarante famille expropriées à terme, mais tout va bien les élus dialoguent comme d'hab : on décide, on fait un beau dessin sur une carte et après, on vend le projet aux victimes. Mais voilà, l'Agglo de Dionis et la com-com du coin ne sont pas tombées chez les glandus prêts à aller en chantant à l'abattoir.

C'est qu'en face il y a du monde : les riverains bien sûr, mais aussi les anti­LGV puisque la commune a droit, en prime, à ce projet barjot et en plus la FDSEA qui proteste contre "le sacrifice de "terres agricoles fertiles" sur l'autel du développement économique". A tel point que la consultation du public a été prudemment repoussée.

Bref si c'est du ciel le l'on comprend… C'est sur terre que ça grogne grave.

Le 2 février, à 11 h, grosse manie à Ste Colombe (place du village) rebaptisée "Notre Dame de luttes". Au menu, la défense des terres agricoles et la réhabilitation des lignes existantes, ou l'union de ceux qui refusent de voir "plusieurs centaines d'hectares de terres (...) les meilleures terres de la vallée de la Garonne entièrement irrigables par une nappe souterraine répertoriée (...) disparaître sous le béton et le goudron !"

Les cibles ?

"Certains élus de l'agglomération agenaise enfermés dans l'idée qu'il suffirait de multiplier les zones industrielles, les voies nouvelles pour créer des emplois !

Et par ailleurs "la chambre d'agriculture et la SAFER . Protègent-ils ces paysans ? Ici à Ste Colombe ( Notre Dame des Luttes »), les habitants vivent dans la peur, la panique, le stress, l'incompréhension, la stupéfaction, voire même l'angoisse et l'insomnie !

Nous voulons vivre chez nous et défendre notre patrimoine."

Alors une question : "pourquoi un tel acharnement ?

La réponse : "Nous savons maintenant que de gros intérêts personnels sont derrière ce projet. L'appât de l'argent exalte certains élus, mais réfléchissons : qui paiera la facture de ces Grands Travaux Inutiles Imposés ?

Savons-nous à quel point nos impôts servent à nourrir des projets personnels ?

Pour toutes ces raisons, nous devons nous mobiliser pour empêcher ces gâchis, que ce soit à Ste Co­lombe en Bruilhois ou ailleurs !".

* Sur place grillades, animations, buvette, etc.

Tag(s) : #dans les médias

Partager cet article

Repost 0