Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La France est championne en fabrication d’usines à gaz incapables de produire la moindre énergie utile. Je suis sûr que sur le papier, la création des Conseils économiques et sociaux régionaux (CESR) était une bonne chose. Mais dans les faits c’est une rente de situation pour quelques personnes parfois bien intentionnées et le plus souvent au service du BTP.

En Midi-Pyrénées il n’y a pas plus favorable à la LGV Toulouse-Bordeaux, Toulouse-Narbonne que le CESR

Pour le Languedoc-Roussillon voici un avis de 2006 qui vaut son pesant d’or dans la catégorie bavardage, bavardage :

“ Le CESR est favorable à la continuité des travaux de la LGV mixte (voyageurs et marchandises). Plusieurs avis ont été adoptés en ce sens. L’arrivée de celle-ci à Perpignan en 2009, et la réalisation du contournement de Nîmes-Montpellier à l’horizon de 2012 n’ont de sens que si le maillon manquant Montpellier-Perpignan est réalisé dans la foulée, avant 2020, et non au-delà de 2025, comme indiqué dans le dossier du débat ”, Avis du Conseil Economique et Social du 7 juin 2006 relatif au débat public sur la politique des transports “ vallée du Rhône et Arc Languedocien ”

 

1 ) « la réalisation du contournement de Nîmes-Montpellier à l’horizon de 2012 » : en 2012 les travaux n’ont pas commencé !

2 ) « le maillon manquant Montpellier-Perpignan est réalisé dans la foulée, avant 2020, et non au-delà de 2025 » : au mieux c’est bien au-delà de 2025 …

Prévisions irréalisables mais qu’importe quand on veut tromper, on a le droit de tout dire !

J-P D.

Tag(s) : #favorables aux LGVs
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :