Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

      Les résultats de la deuxième circonscription du Tarn et Garonne

 

Sortant : Sylvia Pinel (PRG-PS-MDC)

Inscrits :

90.163

 

Votants :

56.048

62,16%

Exprimés :

54.736

 

Blanc/Nuls :

1.312

 

Abstentions :

34.115

37,84%

 

 

Voix

%

 

M.-Claude Dulac (FN)

10.517

19,21

Jacques Briat (DVD)

4.602

8,41

Maximilien Reynes-Dupleix (FG-PCF)

2.992

5,47

Philippe De Vergnette (UMP)

9.576

17,49

Cédric Levieux (PP)

230

0,42

Sylvia Pinel (PRG-PS-MDC)

22.942

41,91

Joëlle Simonet (EELV)

1.923

3,51

Brigitte Ventre (DLR)

367

0,67

Sophie Pla (ARC)

557

1,02

J.-Paul Damaggio (DVG)

502

0,92

Sabine Richard-Nicolas (NC)

268

0,49

Françoise Ratsimba (LO)

260

0,48

 

 

J’avais espéré 2% et 1000 voix et c’est 0,92% et 502 voix, 502 personnes que nous remercions vivement. Comme prévu nous n’avons pas fait d’ombre aux autres candidats car nous savions très bien que les législatives portent avec elles trois phénomènes :

- elles laissent beaucoup de monde à la maison

- elles favorisent les grandes étiquettes repérées (UMP, FN, PS-PRG, FdeG et à une moindre mesure EELV)

- elles font cependant apparaître des originalités locales.

 

La cuvée 2012 marginalise plus que jamais les « petits » candidats et en plus nous étions des « petits » peu orthodoxes. C’est bien sûr visible par la répartition géographique des voix.

Ce résultat valait-il la peine de conduire cette campagne ?

D’une part on ne peut pas dire que seulement 0,92 % des exprimés sont pour la rénovation des lignes existantes car nous étions quatre candidats à avoir affiché un refus de la LGV et ces quatre candidats approchent le 30%. Comme il s’en trouve aussi dans les autres partis…

 D’autre part notre souci c’était de donner des arguments à certains, d’en alerter d’autres et ce blog le démontre, et le démontrera, notre présence a inscrit la LGV dans le débat. Ce sera notre fierté teinté d’une certaine déception.

 Et maintenant le second tour. Par rapport aux présidentielles, le PS-PRG a réussi à reprendre partout beaucoup de voix au Front de gauche d’où le bon score de Sylvia Pinel.

Mais, étrangement, nous avons la répétition des dernières élections cantonales de Moissac en 2011 qui avaient vu la qualification du PRG Empociello face à Mme Dulac du FN. Une circonstance « heureuse » pour Empociello qui a ainsi été élu facilement. Cette fois nous recommençons dans le cadre de la circonscription. Même stratégie de division de la droite, même échec relatif du F.N. et pourtant le FN est là au second tour ! L’échec dès le premier tour de Philippe de Vergnette rejaillit sur la situation de Brigitte Barèges qui l’imposa dans cette circonscription.

 Au sujet du F.N., il se trouve que je dénonce depuis longtemps la solide implantation de ce parti dans notre département, ce qui m’a conduit à publier une brochure sur ce thème en 2007. Depuis maintenant un an, je prépare un livre. J’ai ainsi appris que des pratiques à gauche pouvaient fortement favoriser le F.N. Je dis des pratiques et non tel ou tel parti, car les partis, sur cette question, sont tous divisés en interne. Utiliser le F.N. à gauche, pour diviser la droite n’est pas une vue de mon esprit. J’indique que juste avant le second tour de la dernière présidentielle La Dépêche a publié l’appel à voter Hollande d’une personnalité F.N. de notre circonscription, René Magnani premier candidat à des cantonales à avoir pu se maintenir au second tour (Grisolles 1992). L’appel d’un nostalgique de l’Algérie française.

 Aussi, nous avions conclu ainsi notre profession de foi :

« Ce projet démentiel ne fait que conforter la colère, la souffrance et la rage que nous ressentons, et qui malheureusement peut favoriser le vote Front national. »

 Qui d’autre a parlé du vote F.N. dans sa profession de foi ?

 Donc, vu notre candidature locale et thématique au faible impact en voix, je maintiens la position de principe adoptée au départ et déjà publiée sur ce blog : au premier comme au second tour les électeurs sont responsables de leurs choix, même si j’ajoute que tout vote F.N. conduit vers de graves impasses. J-P Damaggio

Tag(s) : #élections

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :