Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voilà de quoi continuer notre discussion de mercredi à Moissac sur l’aménagement du territoire car c’est dans ce dossier qu’on trouve cette phrase de la candidate PS de la première circonscription :

« La réalisation de la LGV Paris-Bordeaux-Toulouse ne doit pas se faire au détriment de la ligne ferroviaire Paris-Limoges- Toulouse (aujourd'hui amputée de ses arrêts de semaine à Caussade pour le train de nuit). »

 Si cette phrase est prise au pied de la lettre, la réalisation de la LGV Bordeaux-Toulouse ne doit pas se faire car ça fait déjà dix ans que le projet entraîne une détérioration du Paris-Limoges-Toulouse. L’association TEG82 l’a bien compris. Disons amicalement à Valérie Rabault qu’il n’y a pas de cas où les gestionnaires d’une LGV acceptent un trajet concurrent de la SNCF. Pour le moment c’est la construction de Bordeaux-Tours. La SNCF voudrait pouvoir continuer, quand elle sera en service, d’utiliser le Bordeaux-Paris par l’ancienne voie (le temps serait plus long mais le tarif moins cher) et bien sûr RFF répond : Impossible. S'il y a la LGV Bordeaux-Toulouse, le secteur de Cahors sera invité à venir à la gare de Montauban car il n'y aura plus de train allant de Paris à Toulouse par Limoges (sauf une succession de TERs). Le secteur de Brive sera obligé de changer à Limoges pour prendre Limoges-Poitiers en LGV !

Pour Paris-Toulouse tout le monde sait déjà les efforts actuels de la SNCF pour faire passer les Montalbanais ou les Toulousains par Bordeaux !  De plus Valérie Rabault doit actualiser le prix du km la LGV qui  n’est plus à 9 millions comme elle l’écrit dans son livre, mais à 28 ! Le débat se poursuit. JPD

 

Engagement n° 8 : Aménagement du territoire, logement et services publics

« Pour une vraie égalité des territoires et des citoyens »

Depuis plusieurs années, le Tarn-et-Garonne connaît un essor démographique important et toutes les études nous annoncent qu'il est le département de France qui accueillera en proportion le plus de nouveaux habitants d'ici 2030 /2040.

Cela suppose d'imaginer notre département dans 25 / 30 ans, pour poursuivre dès aujourd'hui l'organisation de notre territoire, en respectant les principes d'égalité et de justice entre citoyens.

Ceci suppose de penser l'aménagement concerté de notre territoire, en évitant au maximum d'absorber les terres les plus fertiles nécessaires à notre agriculture. Je propose que nous établissions une carte départementale des besoins en logement en association avec l'ensemble des acteurs : elle permettra d'établir les besoins prioritaires en infrastructures (assainissement, etc) et en structures adaptées aux besoins des nouveaux arrivants (mode de garde, école, etc..) que nous devons financer pour assurer le cadre de vie de tous les habitants. Elle permettra aussi d'évaluer les besoins en logements sociaux. Cette carte sera notre référence commune pour répondre avec solidarité et cohérence aux besoins des Tarn-et-Garonnais et des nouveaux habitants et de leurs familles.

Organiser notre territoire suppose de maintenir les services publics (de police, de justice, de téléphonie, de douane, de services postaux, de gendarmerie) que je m'engage à défendre pied à pied, à l'instar de la pérennisation de la présence postale portée par la députée Sylvia Pinel en 2009. Il en sera de même pour la couverture numérique du territoire qui constitue un nouveau service public et que François Hollande a proposé de réaliser dans les 10 ans.

Organiser notre territoire nécessitera aussi de dynamiser l'offre universitaire dans notre département.

Organiser notre territoire passe enfin par la mobilité pour laquelle le Conseil Général a lancé une grande consultation pour assurer la cohérence des transports, initiative que je soutiens. La réalisation de la LGV Paris-Bordeaux-Toulouse ne doit pas se faire au détriment de la ligne ferroviaire Paris-Limoges- Toulouse (aujourd'hui amputée de ses arrêts de semaine à Caussade pour le train de nuit).

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :