Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Pour une fois sans commentaires, un article de la Nouvelle république (cliquez sur le lien) du 31 mars … sauf peut-être l'idée que La Dépêche du Midi n'ira jamais interrogé personne ! JPD

Limoges-Poitiers, la fin

 Membre de la commission Mobilité 21, le député Bertrand Pancher confirme que le projet de barreau Poitiers - Limoges n’est pas du tout jugé prioritaire.

 Le ministre des Transports vient de donner son feu vert au lancement de l'enquête publique pour la LGV Poitiers - Limoges sans attendre le rapport de la commission qu'il a lui-même mise en place à l'automne dernier pour hiérarchiser les projets d'infrastructures de transports. Membre de cette commission Mobilité 21, Bertrand Pancher, député UDI de la Meuse, avoue sa surprise.

 Le projet de LGV Poitiers - Limoges est-il aussi mal classé qu'on le dit dans les premières tendances qui se dégagent de vos travaux ?

 « Pour le moment, ce projet n'est en effet pas très bien classé. On peut même dire qu'il est très mal classé parmi les 80 projets que le gouvernement nous a demandé de hiérarchiser. La commission a eu un débat à ce sujet et elle considère que cela n'a pas de sens de travailler sur un projet de ligne ferroviaire dont une partie est à voie unique. La LGV Poitiers - Limoges va faire partie des dossiers que la commission va demander de retravailler. »

 Sur quels critères avez-vous établi votre classement ?

 « Nous donnons quatre notes de 1 à 20 pour la contribution aux grands objectifs de la politique des transports, la performance écologique, la performance sociétale (accidents, gêne pour les riverains) et la valeur actualisée nette (combien rapporte le projet par rapport à l'investissement). L'administration a bien travaillé pour nous fournir des éléments d'appréciation. On voit tout de suite quels projets se dégagent. »

 Et lesquels ne se dégagent pas, comme la LGV Poitiers - Limoges…

 « Oui, ce projet est clairement remis en question, surtout quand on regarde les moyens disponibles. Compte tenu des engagements pris pour la LGV Lyon - Turin et l'entretien du réseau existant, il n'y a plus un sou dans les caisses de l'État pour financer le moindre projet avant 2024. Cela va nécessairement réduire les ambitions des uns et des autres. »

 Est-il envisageable de trouver de nouveaux moyens financiers ?

 « On comptait sur le produit de la taxe poids lourds qui sera mise en place à la fin de l'année et qui doit rapporter 800 millions d'euros par an mais l'État a décidé de réduire d'autant sa contribution à l'AFITF, l'Agence de financement des infrastructures de transport. Dans ces conditions, la commission est relativement embarrassée pour définir des priorités puisqu'il n'y aucune marge de manœuvre. A moins que le gouvernement fasse davantage participer les usagers (pourquoi pas avec un péage pour entrer dans Paris ?) ou que l'Europe lance un vaste plan de relance… »

 Il faudra donc attendre encore longtemps avant de voir un TGV circuler entre Poitiers et Limoges !

 « Certainement. D'autant que la commission devrait très clairement affirmer qu'il est important de réorienter la politique des transports ferroviaires et de mettre un frein sur les projets de LGV. Il existe des alternatives moins coûteuses à la grande vitesse. »

 Sans attendre vos conclusions, le ministre vient pourtant de donner son feu vert au lancement de l'enquête publique.

 « La commission s'est aussi émue de l'annonce de l'abandon du projet de canal Seine-Nord. Elle commence à vivre assez mal cette situation et devra rendre ses conclusions le plus rapidement possible, en juin. Il y a là un problème de méthode ; on comprend que le ministre des Transports a cédé à d'amicales pressions politiques… »

 Cette décision engage toutefois l'État.

 « Il est déjà arrivé que l'on fasse des enquêtes publiques pour rien… En l'état des finances publiques, je ne vois pas comment un projet comme celui-là qui n'est pas prioritaire pourrait sérieusement être lancé dans les dix ans. »

Tag(s) : #peu favorables aux LGVs

Partager cet article

Repost 0