Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Campsas le bulletin municipal a accepté de donner la parole aux défenseurs de l’alternative LGV. Il devrait paraître prochainement. D’autres communes ont fait de même comme à Lacourt Saint Pierre, Angeville… Par contre à Donzac un article avait été demandé et n’est jamais paru.

Au cours d’une ballade du côté d’Angeville organisée par la MSA, l’association du village a proposé quelques informations à l’endroit où cette ballade croisait l’éventuelle ligne LGV.

On attend des nouvelles de l’Association des 31 communes traversées par la LGV qui fut créée, à l’initiative du Conseil général, après l’enthousiasme suscitée par un voyage à Reims. Peut-être n’est-elle plus utile ? Est-ce son manque d’activité qui est cause de l’ignorance de Monsieur Lévi, l’élu montalbanais auteur de quelques efforts pour y être admis ?

Le 5 juillet c’est la séance du Conseil général sur les nouveautés budgétaires. Normalement Jacques Moignard va y faire sa dernière apparition. Sa suppléante, au demeurant peut-être très efficace (une femme entre au Conseil général du TetG) employée au Conseil général a été mutée à la mairie de Montech pour éviter une incompatibilité. Ce débat sur le budget va-t-il prendre en compte la LGV au moment où les subventions aux associations vont être diminuées de 15 % ?

Barrières fermées sur la ligne entre Grisolles et Montauban. Là aussi, nous ne pouvons que nous réjouir des travaux, mais leur organisation est-elle attentive aux désagréments causés ?

Le bulletin du Conseil régional se félicite de l’agrandissement du parking de la gare de Grisolle. Avec 117 places en plus, seule la ville de Cazères fait mieux : 161 places (70 places auparavant). Cet agrandissement n’était pas du luxe.

La Chambre d’agriculture va de village en village pour étudier la situation des agriculteurs dont la propriété va être partagée en deux par l’éventuelle LGV. D’un côté, un ministre dit « pas de nouvelles LGV », de l’autre RFF ne manque pas d’activité avec le débat public clôturé pour la ligne POCL (Paris-Lyon par Orléans), avec le fuseau de 1000 mètres pour Montpellier-Perpignan etc.

Brèves sur Les Nouvelles du TetG du 30 avril 2012, bimensuel du PCF (bréve que nous publions seulement à présent pour ne pas faire dans la polémique au moment des législatives)

"LGV : Le Ministère des transports a approuvé le tracé qui réunit la ligne Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne, soit 417 km de voie nouvelle. Selon RFF, plus de 40% de ce tracé ont été adaptés pour prendre en compte les propositions des acteurs locaux. La mise en service serait repoussée au moins à 2012." Les lecteurs auront modifié d'eux-mêmes la faute de frappe : 2012 au lieu de 2022. Quand aux mensonges de RFF sur le 40% du tracé, ils auraient pû être contre-balancés par la vérité : tout le tracé est un pur produit de RFF qui n'a écouté personne sauf la règle à calcul du prix. Nous pouvons aisément le démontrer.

Jean-Paul Damaggio

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :