Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Depuis deux ans nous cherchons le lieu de la base travaux dont tout indiquait qu’elle serait à Benis commune de Castelsarrasin. Le lieu était à la bonne distance entre les deux points extrêmes qu’assume une base travaux et en plus il y avait une voie ferrée disponible et indispensable à une base travaux. Nous avons appris que le lieu n’était pas celui-là mais qu’il était déplacée à Cordes-Tolosannes (mêmes avantages et en plus pas de zone inondable). Le maire, après renseignements pris auprès de la sous-préfecture nous a informé qu’il n’y aurait pas de base travaux en TetG mais seulement « un petite atelier » sur Grand Sud Logistique. Rappelons que ce projet grandiose (450 hectares) était en lien avec la LGV mais que finalement il n’y aura pas la gare et seulement 10 hectares pour la ligne elle-même… plus un « petit atelier ». J-M Baylet espère-t-il obtenir une base travaux ? Ce qui est sûr c’est que pour sauver Grand Sud Logistique, la LGV est indispensable ! Alors pour accueillir le nouveau préfet, La Dépêche rappelle l’enjeu de la LGV. Le dossier reste dans le brouillard. JPD

 

Il est passé par le Tarn...

 Son successeur (de l’actuel préfet) est connu. Il s'agit de Jean-Louis Géraud, jusqu'à hier chef de cabinet du Garde des Sceaux, Christiane Taubira. Diplômé d'une maîtrise et d'un DEA de géographie, puis de l'IRA-Lyon et de l'administration publique, il réintègre la préfectorale qu'il a connue à ses débuts, comme attaché de préfecture du Puy-de-Dôme (1982-1984).

 Il fut ensuite directeur adjoint, puis directeur du parc naturel régional Livradois-Forez (1985-1991 avant de revenir en préfectorale en qualité de sous-préfet de Clamecy (1991-1993), directeur du cabinet du préfet du Gard (1993-1996), et secrétaire général de la préfecture des Ardennes (1996-1998).

 En 1998, il devient secrétaire général aux affaires économiques et régionales de la Réunion avant d'être nommé en 2000 chef de cabinet de la garde des Sceaux, ministre de la Justice, Élisabeth Guigou (septembre-octobre 2000) qu'il suit au même poste au ministère de l'Emploi et de la Solidarité pendant 2 ans. Après quoi il occupe les fonctions de directeur général des services du conseil général du Tarn (novembre 2002-février 2006) puis du Puy-de-Dôme (février 2006-septembre 2011). En mai dernier, il est appelé par la ministre de la Justice pour être son chef de cabinet.

 Il n'y a pas de tuilage entre les préfets, donc Fabien Sudry et Jean-Louis Géraud ne se croiseront pas. Mais ce dernier, ayant eu une fonction dans le Tarn voisin, connaît bien les problématiques départementales. À commencer par la LGV, qui restera pour le partant «un dossier majeur traité de manière exemplaire par les élus concernés»

Tag(s) : #favorables aux LGVs
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :