Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les municipales en Tarn-et-Garonne (et ailleurs sur le LGV), vont-elles être perturbées par l’enquête d’utilité publique ? Nous savions que les autorités poussaient pour être prêtes en juin mais, malgré leurs pressions, on apprend aujourd’hui par La Dépêche que ça va se passer en septembre. En effet, c’est pas simple d’arriver au bout du dossier. Cette enquête va montrer à ceux qui n’en sont pas encore conscients que le projet de LGV devient très lourd et qu’il y a mieux à faire. Alors continuons d’agiter les consciences. JPD

 

 LGV : les enquêtes publiques seront lancées en septembre

Réseau Ferré de France a établi son programme de travaux pour 2013. Un calendrier largement dominé par la LGV Bordeaux-Toulouse et le lancement des enquêtes publiques.

 Tout le confirme, à commencer par les assurances données récemment par François Hollande, relayées dans la foulée par les élus : la LGV Bordeaux-Toulouse est sur la bonne voie et tient les délais. Réseau Ferré de France l'a rappelé hier par la voie de Christian Dubost, délégué régional, et André Bayle, chef de mission pour le Grand projet du Sud-Ouest (GPSO). Même si la feuille de route reste inchangée, même si les garanties sont quasi certaines, il faut attendre l'incontournable étape de la Commission Mobilité 21 mise en place par le gouvernement. C'est elle qui est chargée de hiérarchiser les projets inscrits au Schéma national des infrastructures de transport. Cette commission formulera ses recommandations au printemps et les enverra au ministère. Les travaux de la commission permettront du même coup de redéfinir les calendriers.

 Enquêtes d'utilité publique à la rentrée

 En attendant, RFF poursuit l'ensemble des études et dossiers en prévision des enquêtes d'utilité publique prévues en septembre. L'objectif est inchangé: parvenir à une déclaration d'utilité publique (DUP) fin 2014.

 Compte tenu de l'ampleur du projet, trois enquêtes seront conduites en même temps : une en Haute-Garonne pour les aménagements de la ligne existante entre la gare Matabiau et Castelnau-d'Estretefonds ; une enquête en Gironde pour l'aménagement du tronçon existant Bordeaux-Saint-Jean jusqu'à Saint-Médard-d'Eyrans, et, enfin, une enquête sur les six départements d'Aquitaine et Midi-Pyrénées traversés par les futures lignes Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne.

 Pour l'heure, il reste à RFF à résoudre les derniers obstacles dans l'instruction du dossier GPSO : dans les Pyrénées-Atlantiques, à Agen, mais aussi Auvillar et Bressols (82). «Ces questions vont être réglées. Nous sommes en capacité de faire remonter nos propositions finales au ministère dans les prochaines semaines», indique André Bayle. Bien entendu, les enquêtes seront menées en se référant au tracé arrêté le 30 mars 2012.

 En attendant, Tours-Bordeaux poursuit ses travaux au long cours. Ils dureront jusqu'en 2017 et mettront Toulouse à 4 heures de Paris. Il faudra attendre 2020 et peut-être 2022 avant que la capitale ne soit reliée à Toulouse en un peu plus de 3 heures.

 Demeure le cas très sensible de la jonction Toulouse-Narbonne pour laquelle aucune décision n'est prise. Plusieurs scénarios ont été comparés, du tout-TGV à l'aménagement des voies existantes, cela dans un contexte de restriction budgétaire qui pèsera lourdement sur le choix final. L'avis de la Commission 21 est très attendu. Il s'agit d'un tronçon symbolique puisque, avec lui, sera parachevée la grande boucle hexagonale à grande vitesse.

 

--------------------------------------------------------------------------------

Matabiau réorganisée

 

La circulation des trains en gare de Matabiau à Toulouse, va être réorganisée d'ici le second semestre 2015 (35 M€ investis). La semaine prochaine, la démolition de l'ancien tri postal, entre la gare et le pont de la Médiathèque, va dégager l'espace pour une nouvelle voie tandis que les 11 autres seront dédiées aux trains selon leur provenance ou leur destination. Côté Marengo, les trains du nord-est (Tarn); au centre, les trains de Bordeaux-Narbonne; et, côté gare, ceux de l'Ariège, du Gers et des Hautes-Pyrénées. L'accessibilité handicapés va aussi être améliorée. Ph.E.

 

Jean-Marie Decorse

Tag(s) : #dans les médias

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :