Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après un mois de désintoxication loin du dossier LGV, voici que je le retrouve comme je l’ai quitté grâce à l’article des Nouvelles du Tarn-et-Garonne (journal du PCF) que je reprends ci-dessous. A l’heure de la courageuse manifestation anti-LGV de Bayonne j’apprends donc que la CGT se félicite de la réouverture d’une ligne qui n’a jamais été fermée, la ligne Beaumont-Castelsarrasin mais en rénovation pour le bien du futur chantier LGV…
Fort heureusement à la réunion en question Brigitte Duclos a apporté la voix des vrais défenseurs du rail, ceux qui démontrent, études à l’appui, que la folie LGV tue depuis des années le frêt, le TER et les grandes lignes au nom du privilège qu’il fait accorder aux personnes trop pressées pour vivre normalement.
Je suis en total désaccord avec le constat (si les politiques libérales sont à condamner, la responsabilité des responsables de stratégie suicidaires aussi), les propositions et les vœux pieux. L’éternel coup de chapeau à la région Midi-Pyrénées qui finance les LGVs au-delà nde ses compétences devient passablement énervant car il s’agit en fait de célébrer seulement l’adjoint communiste aux transports dont nous avons pu vérifier au cours de plusieurs rencontres que le besoin de LGV ne s’explique à ses yeux que sans explications ! Pourquoi ailleurs des communistes, des militants CGT défendent-ils un point de vue contraire ? Serions-nous au cœur de la région la plus imbécile de France ? Je finis par avoir des doutes sur l’état mental de quelques personnes ! Jean-Paul Damaggio
P.S. Je sais qu’y compris en Tarn-et-Garonne des militants communistes sont plus clairvoyants mais pourquoi ne disent-ils jamais rien publiquement ?


ÉTATS GÉNÉRAUX DU FERROVIAIRE

A l'invitation des cheminots CGT, ces états généraux se sont déroulés le 11 octobre à la Maison du peuple et ont rassemblé une soixantaine de citoyens. Initiative prise en regard de la situation de transport dégradée par des années de politiques libérales en France et en Europe. C'est le cas pour le fret ferroviaire qui en dix ans a perdu la moitié de son tonnage. Et récemment encore, la suppression du wagon isolé a eu pour conséquence d'abandonner 80% du transport marchandises. Dans ces conditions, il faut se féliciter de la rénovation et donc de la réouverture de la ligne de fret entre Beaumont et Castelsarrasin dont certains participants réclament qu'elle serve également pour le transport voyageur.
La question des transports quotidiens des voyageurs a surgi dans le débat avec pour regret que bien des gares des villages du département soient aussi mal desservies.
Autre question, celle de l'urbanisme et du prix des loyers qui oblige bien des habitants à s'éloigner des réseaux habituels de transports collectifs. Comment accepter qu'un salarié fasse 100 km par jour pour se rendre à son travail ? » s'est-on interrogé.
La région Midi-Pyrénées a largement investi dans le train régional et aujourd'hui 350 TER circulent chaque jour. Certes la région a mis de l'argent au-delà de sa compétence (400 millions d'euros) pour rénover les voies, mais cela a été nécessaire pour sauver le TER.
Un long débat s'est instauré à propos de la LGV. Brigitte Duclos estimant qu'il y avait concurrence entre la LGV et le POLT. A cela Jean-François Agrain a répondu qu'il ne fallait pas opposer ces deux types de trains mais se réjouir de la construction de réseaux neufs. Et de préciser que le maillage étroit entre la LGV et la ligne classique était mutuellement avantageux pour tous.
Marie-Claude Bouyssi a refusé de s'inscrire dans une politique d'austérité qui aboutirait à choisir entre la LGV, le POLT et le développement des TER et du fret ferroviaire. C'est de tout cela que notre pays a besoin, car nous avons l'ambition de refaire du transport ferré, un grand service public.
Au chapitre des propositions, soulignons la renationalisation du système bancaire permettant d'obtenir des prêts à taux faible pour l'investissement dans le rail, et le regroupement RFF et SNCF en un seul service public. Enfin il a été souligné que le développement de l'emploi industriel ne pourrait se réaliser sans l'existence de grands services publics.
André GREDER

Tag(s) : #dans les médias

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :