Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

gare-bis.jpg

 

Au cours d’une réunion à Bressols la question a été posée à RFF : combien d’hectares pour la gare ? Réponse, 10 hectares. Et en effet, ça c’est le secteur RFF mais le secteur global, ce qui n’était écrit nulle part, c’est 650 hectares. Autrefois, les Compagnies ferroviaires incluaient les parkings dans leurs responsabilités. A présent, à la collectivité de se débrouiller. Et voilà que 650 hectares qui ne sont pas polémiques, ça fait un compte-rendu ridicule, presque invisible sur le journal local. Aussi invisible que la création de la zone logistique de Montbartier ! Et cette ligne, c’est comme si elle arrivait… A suivre. Jean-Paul Damaggio

 

Un œil sur la gare LGV

Un conseil municipal de principe… Voilà ce qu'il en fut hier soir lors d'une séance édulcorée en informations déterminantes pour la vie de la commune. À l'exception de la création d'une zone d'aménagement différé (ZAD) en vue de l'arrivée de la ligne à grande vitesse et de l'implantation de la future gare TGV au sud de la ville, à Bressols, dont on peut imaginer qu'elles ne seront pas sans conséquences sur le devenir urbain du secteur. Le… principe consiste à constituer une réserve foncière (630 hectares, cf. plan ci-joint), permettant une maîtrise du développement et empêchant les risques de spéculations. La ville demande au préfet que lui soit reconnu le droit de préemption pour six ans renouvelables. La délibération aurait suscité l'unanimité si Marie-Claude Bouyssi n'avait pas, pour le… principe, évoqué des craintes environnementales l'amenant à s'abstenir. (La Dépêche)

Tag(s) : #dans les médias

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :