Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Face à face : LGV-POLT : documents RFF

L’enquête d’utilité publique sur Limoges Poitiers apporte quelques éclairages qui sont d’une grande évidence : la LGV prend l’essentiel du trafic POLT mais faudra-t-il encore diminuer les possibilités de ce dernier trafic en réduisant le nombre de trains POLT car à tarif moins cher la SNCF fait concurrence… à la SNCF.

Donc page 57 et 58 de l’enquête nous avons deux documents :

1 ) Le scénario ordinaire qui montre que le trafic POLT tombe de 65% du total à 18%. Et il faudrait garder tous les trains ? Bien sûr, pas question de fâcher les défenseurs de la POLT donc pour le nombre de trains on ajoute au cas de 11 trains POLT, deux hypothèses avec 7 ou 4 trains POLT.

2 ) Pour convaincre que POLT est la mauvaise solution on apprend qu’avec la LGV Limoges Poitiers le temps de trajet Cahors Paris tombe de 5 h 35 à 4 h 05. Temps de trajet en concurrence directe avec le GPSO.

Ce qui est sûr c’est que dans tous les cas, l’avenir c’est DEUX TRAIN PARIS-TOULOUSE !

Ce n’est pas moi qui le dit mais le document RFF !!!

Mais tout va bien pour Urgence POLT !

J-Paul Damaggio

Impact sur les trafics des réseaux existants

Cette partie présente plus précisément l’impact du projet d LGV Poitiers-Limoges sur les trafics grandes lignes et TER sur les résaeux existants à l’horizon 2020

La nouvelle ligne prend en charge 65% des 3, 27 millions de déplacement ferroviaires longues distance du secteur.

Axe historique POLT

Les usagers du projet viennent de l’axe historique POLT qui voit son trafic depuis et vers la zone d’études diminuer de – 68% par rapport à la situation de référence 2020, du fait de ce transfert vers la LGV, soit une baisse de 1 232 000 voyageurs.

Les baisses de trafic les plus importantes se retrouvent sur les (origine de destination) OD en concurrence directe avec la LGV (-77 % des voyageurs depuis Brive, -71 % depuis Limoges), mais aussi sur les OD en rabattement sur les gares du projet (-60 % depuis Périgueux, -77 % depuis l'Aveyron).

Les déplacements depuis et vers la zone d'étude, supérieurs à 80 km, utilisant uniquement le TER (cf. TER Limousin dans les figures 55 et 58) diminuent de -47 %, soit 129 000 voyageurs.

Il s'agit par exemple des déplacements Haute-Vienne - Poitiers, que la LGV Poitiers-Limoges prendra en charge à 75 %. Le trafic restant sur le TER correspond à des usagers à destination de territoires situés entre Poitiers et Limoges pour qui emprunter la LGV n'est pas intéressant ou à des usagers ayant une valeur du temps plus faible, préférant donc rester sur un mode plus lent mais moins cher.

Ces résultats montrent la complémentarité du projet d'amélioration du TER Poitiers-Limoges avec le projet de LGV. En effet, les territoires en rabattement en TER sur les gares de Limoges ou Poitiers cumuleront ainsi les gains de temps offerts par les deux projets.

Les usagers du secteur d'étude empruntant l'axe Atlantique diminuent de -40 %, soit -133 000 utilisateurs. Cette diminution concerne les usagers qui en référence avaient un avantage à emprunter l'axe atlantique plutôt que l'axe Paris-Orléans-Limoges-Toulouse et reste donc très mesurée par rapport à l'utilisation de l'axe Atlantique total. En situation de projet, les usagers du Nord de la Haute-Vienne ou de la Dordogne, par exemple, trouvent un avantage à emprunter la LGV Poitiers-Limoges.

Les lignes «autres» perdent 167 000 utilisateurs.

Celles-ci correspondent aux services TER hors Limousin et à des trafics Grandes Lignes d'axes concurrents (Paris- Montluçon pour l'est de la Creuse, Paris-Clermont pour le Cantal, et le TGV Sud-Est pour l'Aveyron notamment).

5.5.2. Scénarios avec modification de desserte sur l'axe POLT

5.5.2.1. Scénarios étudiés

« Le présent dossier, support de l'enquête d'utilité publique relative au projet de LGV Poitiers-Limoges, n'a pas pour objet d'apprécier l'utilité de la ligne classique Paris-Orléans-Limoges­Toulouse (POLT) dont la fonction majeure est de desservir les département situés le long de cet axe et de participer ainsi au désenclavement des territoires du Massif Central. »

Cependant, à titre d'hypothèses de travail et dans un souci de bonne information du public, 2 scénarios supplémentaires ont été élaborés, se différenciant du scénario de base par l'offre de desserte sur la ligne POLT. En tout état de cause, ces hypothèses de travail ne peuvent préjuger, à ce stade, des circulations effectives sur l'axe POLT après la mise en service de la LGV.

Un premier scénario supplémentaire, dit «7 POLT », modélise 7 allers-retours par jour sur l'axe historique Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (contre 11 en situation de référence) 3 Paris-Limoges, 2 Paris-Brive-la-Gaillarde et 2 Paris-Toulouse. Cette hypothèse propose un maillage plus fin des territoires sur la ligne historique et renforce ainsi la possibilité de rabattement sur la future LGV Poitiers-Limoges.

Un deuxième scénario supplémentaire, dit « 4 POLT », vise à modéliser l'offre en ne conservant que deux types de desserte sur la ligne historique Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, tout en gardant les mêmes caractéristiques que dans le « 7 POLT ». Cette hypothèse propose 4 allers-retours par jour sur l'axe historique 2 Paris-Limoges et 2 Paris- Toulouse.

Ces hypothèses de schémas de service sur l'axe historique proposent la desserte d'un nombre plus important de gares et impliquent par conséquent des temps de parcours légèrement supérieurs à ceux de la situation de référence

Tag(s) : #limoges LGV rénovation lignes existantes, #POLT, #LGV
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :