Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le ministre des transport savait que la LGV Limoges-Poitiers serait reportée après 2030 d'après le rapport Duron (plusieurs membres en avait fait l'annonce) et pourtant il a signé la demande d’enquête d’utilité publique. Quelle sera la décision finale ? Mystère. JPD

Bilan enquête d’utilité publique Limoges Poitiers

Lancée le 30 mai dernier, la consultation pour l’enquête publique s’achève aujourd’hui (12/07/2013). « Il n'y a pas de forte mobilisation », constate Marie-Paule Hennuyer, chargée de la concertation au sein de la mission LGV de Réseau ferré de France (RFF) en Limousin. « Je pense même que nous avions eu plus de personnes présentes aux réunions que nous avons organisées dans les communes traversées que de commentaires dans les registres. » La Nouvelle République

Les observations consignées dans les mairies et adressées à la préfecture de Limoges feront l'objet d'une synthèse. Des questions complémentaires pourront être adressées dans les huit jours à RFF qui aura deux semaines pour répondre avant la rédaction du rapport attendu en septembre.

Sur la base de ses conclusions, le conseil d'Etat aura alors dix-huit mois pour prendre ou non un décret d'utilité publique valable cinq ans et renouvelable une fois pour la même période. Soit une mise en chantier devant intervenir au plus tard en 2025 tandis que les partisans de la LGV tablaient ces derniers mois sur une mise en service dès 2020.

Le projet continue donc d'avancer comme si de rien n'était. Alors que le Premier ministre vient d'annoncer son report pour la période 2030-2050, l'enquête publique et les 30 M€ déjà consacrés aux études pourraient néanmoins n'avoir servi à rien.

Tag(s) : #limoges LGV rénovation lignes existantes, #dans les médias
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :