Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après la présentation par La Dépêche voyons le discours officiel sur le projet Matabiau.

1 ) Pourquoi aujourd’hui ?

Au moment même, à Limoges on lance l’enquête d’utilité publique pour la LGV Limoges-Poitiers, à Montauban on médiatise le projet de ZAD pour la gare de Bressols, et à Toulouse on annonce enfin des éléments pour la gare Matabiau. Si ce n’est pas un moyen de pression sur le gouvernement qui après la commission mobilité va devoir trancher la programmation de la LGV je n’y comprends rien ! Ne pouvait-on pas attendre un mois avant ces décisions ? Il est sûr qu’après une annonce du report de la LGV par la commission 21 ces décisions auraient fait mauvaise figure donc il est plus prudent d’use de la politique du fait accompli.

2 ) Observons que La Dépêche parle de 3 h Toulouse-Paris et les officiels parlent de 3 h 15 ce qui en effet est la donnée actuelle de RFF. Ce qui ne change pas la donnée de base : pour un train sans arrêt de Toulouse à Paris. Pour quatre arrêts on arrive à 4 h 15 ce qui sera plus vraisemblablement le temps moyen quand on compare avec Marseille-Paris (plus court).

3 ) Les failles du calendrier

Voici le calendrier officiel :

Le calendrier prévisionnel

• Printemps 2013 arbitrage de la Commission Mobilité 21 mise en place par le gouvernement

• Eté 2013 lancement de l'enquête publique de la LGV Bordeaux-Toulouse

• Fin 2014 déclaration d'utilité publique

• 2016 début des travaux du quartier de la gare Toulouse Euro Sud Ouest

• 2017 Mise en service de Tours-Bordeaux, Toulouse sera alors à 4 h de train de Paris

• 2017 Début des travaux de la ligne Bordeaux-Toulouse

• 2020 Mise en circulation de la LGV

Ce calendrier est faux :

1 ) Juin 2013 arbitrage de la commission 21 et on fait comme si elle n’avait rien à dire.

2 ) L’enquête d’utilité publique avait en effet été prévu pour l’été (illégal) mais elle a été reportée à la fin 2013 !

3 ) Pour la DUP tous les indicateurs retiennent en effet la date fin 2014

4 ) Début des travaux à Toulouse… en 2016 nous verrons

5 ) Oui fin 2017 Tours-Bordeaux doit être dans les temps

6 ) Et là tout d’un coup on a les travaux pour Bordeaux-Toulouse sans donner la date du lancement d’appel d’offre, conclusion d’appel d’offre, bouclage financier… !

7 ) Alors on peut arriver au bout fin 2020 !

Les chiffres trafiqués : (en italique les données officielles)

• La LGV mettra Toulouse à 3 h 15 de Paris, au lieu des 5 h 35 actuelles. Sur les 200 km entre Bordeaux et Toulouse, le train atteindra une vitesse de 320 km/h. La ligne permettra de transporter 6 millions de voyageurs de plus par an.

1 ) Prendre les gens pour des imbéciles :

Toulouse-Bordeaux est annoncé en une heure pour 220 km donc la moyenne sera de 220 et non de 320 ! Mais il faut faire impression… car la vitesse c’est faire impression… Quand aux 6 millions de voyageurs on peut en déduire que l’augmentation du trafic TER serait de 2 millions puisque La Dépêche annonce 8 millions de voyageurs en plus ?

• 4,3 milliards d'euros c'est le coût du tronçon LGV Bordeaux-Toulouse. Le Toulouse-Narbonne est estimé à 3 milliards.

2 ) Prendre les gens pour des imbéciles :

Là c’est du n’importe quoi et pas surprenant si ça touche les finances car nos hommes politique ne sont pas à quelques milliards près ! Même RFF reconnaît un coût de 7,8 milliards pour Bordeaux-Toulouse et quant à Toulouse-Narbonne le principe même de la LGV n’a même pas été retenu à ce jour !

• Selon Réseau Ferré de France, ce sont plus de 20 000 emplois directs et indirects qui seront générés jusqu'en 2017 par le chantier de la LGV.

3 ) Prendre les gens pour des imbéciles :

Pour le moment nous assistons à la construction de Tours-Bordeaux et au plus fort des travaux Vinci annonce 4000 emplois !

Jdean-Paul Damaggio

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :