Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué de presse n°4

Le rapport Bianco les laisse sans voix

Depuis des années Brigitte Barèges, Jean-Michel Baylet et Alain Rousset répètent que l’avenir radieux de notre région tient en ces trois lettres L G V. Voilà que Jean-Louis Bianco, un connaisseur du sujet, un personnage chargé d’une mission officielle, explique, arguments à l’appui, que l’avenir de la SNCF passe par « la priorité absolue » à la rénovation des lignes existantes. Il ne juge pas telle ou telle LGV mais évoque une stratégie globale : trouver entre la grande vitesse existante et le TER, un moyen de transport ferroviaire à la fois plus efficace pour le rail et la société : on les appelle intercités ou à présent TET (Train d’Equilibre du Territoire).

Pour la ligne Bordeaux-Toulouse cette étude est encore plus importante car il existe une voie ferrée qui permet d’aller à Paris en passant par Limoges (le POLT) et dont la défense doit être prioritaire y compris pour la Haute-Garonne. La LGV Toulouse-Bordeaux aurait pour conséquence, RFF ne s’en cache pas, de transformer la ligne POLT en ligne régionale pour les seuls TER (une charge en plus pour la région). Martin Malvy a réagi en dénonçant, sans argument sérieux, le rapport Bianco. Mais les trois autres porteurs du projet, Brigitte Barèges, Jean-Michel Baylet et Alain Rousset (pour Aquitaine) sont restés muets. Comme si de rien n’était. Comme si le propos du chargé de mission était seulement le propos d’une association du genre d’Alternative LGV 82.

Il n’y a rien de pire pour un politique que de nier une part de la réalité. En conséquence nous le répétons : rénover le POLT et la ligne actuelle Bordeaux-Toulouse c’est ce qu’on peut faire de mieux pour l’environnement, les économies d’énergie, l’emploi et le maintien d’un train à la portée de toutes les bourses.

Alternative LGV 82

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :