Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous reprenons cet article de Sud-0uest.

A Pau, le Front de gauche fait liste à part pour 2014

Olivier Dartigolles conduira une liste automone qui réunira le PCF, le Parti de gauche, la Fase et République et socialisme.

C’est décidé depuis plusieurs semaines mais cette fois, c’est dit et c’est fait : le Front de gauche lance une liste autonome pour les prochaines municipales. Contrairement au scrutin de 2008, époque où le parti de Jean-Luc Mélenchon n’avait pas vu le jour, le Parti communiste, cofondateur du Front de gauche, ne fera pas partie de la liste conduite par le Parti socialiste au premier tour. Pour le second, ce sera une autre histoire. Olivier Dartigolles, future tête de liste, appelle de ses vœux « une fusion démocratique en fonction du vote des électeurs ».

Communiqué commun

Hier, c’est par un communiqué commun que les quatre composantes du Front de gauche, Parti communiste français (PCF), Parti de gauche (PG), Fédération pour une alternative sociale et écologique (Fase) et République et socialisme ont annoncé la couleur. « Nous voulons infliger une nouvelle défaite à la droite et faire reculer l’extrême droite. Nous voulons mettre en œuvre des politiques communales pour le développement du service public, utiles aux personnes les plus touchées par la crise, impulser des radicalités concrètes… » indique le communiqué.

Dans ce mode de communication inhabituel, chaque terme est pesé et mesuré. « Il a été signé par chacune des organisations locales. C’est un texte que nous avons travaillé ensemble » explique le porte-parole du Parti communiste.

Cette démarche autonome vise à se démarquer de « la politique menée par le Parti socialiste et Europe Ecologie Les Verts qui ne font pas une politique de gauche » poursuit Olivier Dartigolles qui entend parcourir la cité pour « aller au contact des Palois ».

Sans renier le bilan de la majorité sortante à laquelle il appartient, il conteste toujours « les choix financier faits en faveur de la LGV et du Grand Prix [automobile] de Pau » ; regrette que « la gratuité des bus » ne se soit pas concrétisée et estime que des dossiers sont « inaboutis » comme les conseils de quartier.

Front populaire de gauche...

Le groupe République et socialisme (émanation du Mouvement des citoyens de Jean-Pierre Chevènement) souhaite quant à lui réunir « un front populaire de gauche avec des gens qui ne se reconnaissent plus dans le Parti socialiste ».

Tous souhaitent que la liste soit « la plus ouverte possible » selon Luc Labarde, cosecrétaire Pau-Béarn du Parti de gauche que l’on pourrait retrouver sur la liste même si l’on ignore encore qui partira au final. Pour Marie-Paule Lavergne, représentante de la Fase-GA, c’est l’aboutissement d’un travail de rapprochement « d’un an » avec le Front de gauche. « Nous faisons la même démarche qu’en 2008 avec le NPA. À l’époque, le PCF avait fait un choix qui n’était pas le nôtre. On peut dire que nous avons été rejoints. Nous comptons bien faire plus de 10 %. »

Tag(s) : #LGV, #bordeaux, #bayonne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :