Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oui, ça chauffe dans les couloirs. Voilà que France 3 reprend la rumeur d'une rumeur pour dire qu'Hollande aurait trouvé l'argent pour Bordeaux-Toulouse. La Dépêche pourtant totalement favorable à la LGV est nettement plus nuancée et rappelle que la commission 21 doit dire son mot. C'est sûr, on va l'éplucher le rapport du 15 juin en attendant dans le feuilleton de la désinformation voici le texte de La Dépêche :

"Pierre Cohen a rencontré ce mercredi François Hollande à l'Elysée. Les deux hommes ont échangé sur la ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse. Le maire de Toulouse est sorti "relativement confiant" de cet entretien. Selon son entourage, le chef de l'Etat aurait assuré que le dossier était un des plus aboutis des dizaines de grands chantiers actuellement à l'examen par la commission Mobilité 21.

Pierre Cohen et François Hollande seraient tombés d'accord sur le même constat : Toulouse, quatrième ville de France, ne peut pas rester à l'écart de la grande vitesse, rapporte ce mercredi l'entourage de l'édile toulousain. Le président de la République aurait convenu de la nécessité du projet, affirmant par ailleurs qu'il pouvait se prévaloir d'une garantie de financement, d'une rentabilité économique prouvée, d'un tracé approuvé et d'une convergence des élus sur sa nécessité.

La commission Mobilité 21
Toutefois, malgré cet avis favorable de François Hollande, le projet pourrait finir dans les cartons si la commission Mobilité 21 le décide. Celle-ci, mise en place par le gouvernement, doit remettre un rapport sur le bien-fondé et l'urgence de certaines liaisons ferroviaires, routières et fluviales que le précédent exécutif voulait réaliser. Au vu des finances actuelles de l'Etat, le gourvenement Ayrault a d'ores et déjà annoncé que tous les projets ne pourraient être financés et qu'il faudrait faire un tri. Ce que tente de faire la commission Mobilité 21, avant de rendre son rapport en juin.

Si elle se faisait, la LGV permettrait de mettre Toulouse à 3 heures de Paris, au lieu de 5h20 actuellement."

Partager cet article

Repost 0