Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’association de Lacourt Saint Pierre qui se bat contre le tracé a eu, sur son blog, une réaction étrange au moment où le gouvernement, le 7 avril, a validé le tracé que pourtant ils refusent (ou refusaient) :

« Le préfet va prochainement organiser une réunion avec les élus pour aborder la problématique des expropriations car cela n'est désormais plus une "hypothétique" LGV qui par manque de financement ou autre ne se fera pas...Elle est bien là et tout va désormais aller très vite. »

 Cette phrase est clairement là pour « ridiculiser » notre action. Nous serions battus, tout va aller très vite. Malheureusement, il y a deux ans, un des responsables de cette association était déjà venu à une réunion à Grisolles pour nous dire : « Les pelleteuses sont déjà là, cette ligne va se faire… »

 Nous aurions préféré lire leur opinion sur la nature du tracé plutôt que cet appel au fatalisme. « La problématique des expropriations » c’est en fait une étude pour geler des terres afin ensuite d’aider les agriculteurs à reconstituer leur propriété partagée. Bref, la problématique des expropriations ce ne sont pas les expropriations qui ne peuvent intervenir qu’après la validation en 2014 de l’enquête d’utilité publique de 2013.

 Si la phrase, c’est pour nous signaler que le projet a fait un grand pas en avant, ce n’est pas la peine, nous en sommes très conscients. Si nous avons choisi d’être aux législatives c’est qu’en effet, il fallait passer à la vitesse supérieure pour faire prendre au débat démocratique une place plus importante. Et au bout du chemin, peut-être allons nous échouer mais nous aurons fait notre possible pour informer sur un projet fou, et qui le restera demain. Il n’y a pas une réunion où on ne nous mentionne l’échec de l’A 65, l’autoroute vide et chère. Faut-il arriver au même échec ?

 Nous ne cherchons aucune polémique, nous souhaitons la clarté.

Nous pensons que beaucoup de fatalistes vont soutenir notre candidature pour signifier leur refus du projet, même si la bataille leur semble difficile. Je pense que pas mal de personne, surtout des agriculteurs, vont être étonnés en lisant la position de de Vergnette !

Alors oui, continuons… JPD

Partager cet article

Repost 0