Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Manuel Bompard contre la LGV

Pauvre Manuel Bompard, le dirigeant de la France insoumise : "il s'est trouvé isolé". En effet comme je l'ai écrit, il y a quasi "union sacrée" autour de la LGV surtout à Toulouse mais une fois encore France insoumise casse le consensus, mais Bompard n'est pas isolé comme le démontreront les résultats dimanche soir. Ce point de vue est important y compris au sein de France insoumise où tout le monde n'a pas la même conscience de l'enjeu. La position du candidat En Marche ! est-elle celle du candidat de ce parti à Montauban ? Et il faut le rappeler, le FN est POUR ! J-P Damaggio

 

Article La Dépêche

Au sujet d'un débat lancé par La Dépêche avec Bompard, Vincini (PS), Pinel (PRG), Nogal (En Marche !), Arribagé (LR), Léonardelli (FN).

LGV : quasi consensus et des questions

Un dossier particulièrement sensible en Occitanie. Lancé par Olivier Roirand et Lionel Laparade sur l'arrivée de la LGV à Toulouse, cinq des six représentants de partis ont montré leur attachement au projet, en faveur d'un train qui roule vite, en tout cas plus vite que le dossier qui le porte. Plusieurs candidats ont d'ailleurs rappelé l'ancienneté de la mobilisation des collectivités sur le sujet. «Il peut y voir un consensus», a relevé Mickael Nogal. Enfin presque. Manuel Bompard s'est retrouvé isolé sur ce point, le seul en tout cas à crier gare ! Qualifiant «d'aberration économique et écologique» le projet de nouvelle ligne LGV, il plaide pour la solution alternative de «rénovation de la ligne existante». Relevons également un souci exprimé par plusieurs candidats (y compris pour l'aéroport) : «Il faut aussi penser aux riverains !»

Tag(s) : #élections

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :