Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 8 novembre 2013 le préfet de région annonçait dans La Dépêche qu'en Midi-Pyrénées certains allaient payer pour Tours-Bordeaux. Nous lui avons écrit pour avoir des précisions sur ce point sans la moindre réponse.

Mais en ce 28 janvier de 16 h 43 à 16 h 46 nous avons eu la confirmation que le Conseil général du Tarn et Garonne décidait enfin de payer sa part soit presque 7 millions d'euros ce qui est faible par rapport au Lot et Garonne (35 millions) et très faible par rapport à la facture de Bordeaux-Toulouse si le projet arrive à terme.

Trois minutes pour expédier un dossier aussi crucial ! Pas un conseiller général pour poser une question, pas une abstention. TOUS les CONSEILLERS GENERAUX ONT VOTE POUR CETTE INEPTIE. Nous le ferons savoir d'autant que presque tous sont candidats aux municipales comme tête de liste !

La convention que tous les conseillers généraux ont reçu bien avant le vote est la même que celle votée dès mars 2011 à Toulouse ou à Agen.

Pourquoi alors que la LGV Tours-Bordeaux est très avancée, trois ans après la fermeture du dossier le CG du 82 finit pas accepter de payer le 7 millions d'euros qui lui incombait ? En Midi-Pyrénées la liste des payeurs est brève : trois dans le 31 avec Montauban, Pamiers et le CG du 82. Tous les autres départements de la région ont refusé de payer.

Le Grand Montauban paie sa part (3 millions d'euros) depuis 2011 en dix annuités. Mais quand on paie trois ans après, RFF ne perd pas le fil et le CG 82 est donc obligé de payer en six annuités.

Nous suivons ce dossier depuis trois ans comme le prouve les quatre liens ci-dessous qui donnaient en 2012 la part financière de chacun.

Donc au moment où plusieurs collectivités se désengagent ou demandent un moratoire, le CG 82 vole au secours de RFF tout en sachant que le 7 millions font pâle figure par rapport aux 500 millions d'euros de déficit de l'affaire. Mais, les Toulousains n'en savent rien, le CG du 31 est prêt à tout et doit combler le trou en sachant que personne ne viendra le lui reprocher.

Mais bon, constater que trois minutes suffisent pour régler la question au CG c'est inouï. Le conseiller général de Montaigu, si loin de Montauban, n'avait rien à demander ? Le conseiller de Lavit que notre association est allé voir avait promis qu'il s'abstiendrait de voter une telle ineptie mais il a oublié depuis…

Et pour le vote suivant, expédié aussi vite, il y a eu un vote contre et une abstention, nous aurions pu avoir la même réaction du côté du conseiller général de Caussade ou de Castelsarrasin mais voilà, la LGV ça se règle vite… A suivre. JPD

                       Des liens pour en savoir plus :

Ils paient Tours-Bordeaux

Ils ne paient pas Tours-Bordeaux

Le Gers peut-il refuser de payer Tours-Bordeaux

Avril 2011 le 47 paie Tours-Bordeaux

 

LA CONVENTION DE FINANCEMENT

 

Le 82 paie enfin Tours-Bordeaux

La convention de financement sur le site internet de la CUB de Bordeaux mais c'est la même à Montauban

Tag(s) : #LGV, #bordeaux, #train

Partager cet article

Repost 0