Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Répétons en essayant d’être plus clair en admettant la réalisation de la LGV Toulouse-Bordeaux .

Supposons que RFF dise vrai et que demain nous ayons un TGV sur LGV, Toulouse-Paris en 3h 15.

Comme il faut vingt minutes pour aller de Toulouse à Montauban, le calcul est simple, Montauban est à moins de 3 heures de Paris. Certains, pris par l’enthousiasme parlent même de 2 h 30.

 Sauf que…

Sauf que Toulouse-Paris en 3 h 15 c’est à condition que le train soit direct de Toulouse à Paris. En langage SNCF on appelle ça, « train drapeau ». En langage de supermarché on appelle ça « produit d’appel ». En langage populaire on appelle ça du bluff etc.

 Or RFF l’indique un arrêt c’est 15 minutes de « perdues » à cause du ralentissement, des trois minutes d’arrêt et de la relance de la machine pour arriver à une vitesse moyenne de 200 km/h.

 Le train qui s’arrêtera à Montauban s’arrêtera au moins deux fois de plus : à Bordeaux sûr, et à Agen ou Angoulême. Total : 45 minutes de « perdues ». Donc cde train fera Toulouse-Paris en 4 h et moins les vingt minutes pour arriver à la gare de Bressols-Montauban, le trajet Montauban-Paris est de : 3 h 40.

 Sauf que RFF vend du vent…

Pour le Marseille-Paris (753 km) le temps de parcours est de 3 h 05 avec une moyenne de 3 h 25. On peut facilement imaginer que le Toulouse-Paris (824 km) sans arrêt sera plus prêt de 3 h 30 que de 3 h 15. Donc il faut tout décaler de 15 minutes environ.

 Sauf que…

La SNCF préfère un train drapeau : sur la ligne Madrid-Barcelone, tous les indicateurs fournis par RENFE indiquent clairement que les arrêts en gare intermédiaire chutent petit à petit. Pourquoi ? Un train direct c’est l’économie du contrôle qui se fait à l’entrée du train, avec quelques autres petites économies vu l’absence d’arrêts. Comme tout produit d’appel, il sera moins cher de prendre un train direct à Toulouse qu’un train avec arrêts, à Montauban.

 Sauf que… ce système existe déjà !!!

Aujourd’hui, pour prendre un iTGV vous devez obligatoirement aller à Toulouse même si le train s’arrête à Montauban ! A Toulouse vous êtes contrôlés sur le quai pour la rame iTGV accroché à une rame TGV normale qui elle peut prendre des clients à Montauban. Un train avec des arrêts obligatoires car tout le monde comprend que les Toulousains vont d’abord remplir la rame iTGV aux places bien moins chères.

 Sauf que… prendre un train à Toulouse ça coûte du temps et de l’argent pour un Montalbanais.

Comme à Bordeaux, la gare Matabiau va changer ses dispositifs. Des parkings proches de la rocade, une navette gratuite pour aller à la gare et quant au prix du parking n’en doutez pas un seul instant, il sera au même tarif à la gare de Bressols. L’effort pour Matabiau s’imposera dans tous les cas car elle devient la gare pivot vu la diminution organisée de toutes les autres grandes lignes pour le "bénéfice" de la LGV.

 Conclusion

Gamin, j’ai fait en ligne directe, gare de Réalville-gare de Perpignan. La gare de Réalville n’existe plus et il est entendu que pour aller direct à Perpignan, il faut aller à Montauban. Dès le mois d’avril 2013 avec les deux TGV par jour Toulouse-Barcelone, il sera indispensable d’aller à Toulouse pour avoir un direct Perpignan. Mais, pas de problème, vous pourrez vous garer à Montauban, prendre un TER jusqu’à Toulouse et vous ferrez l’addition pour comprendre la douleur quant au prix du billet (pour un billet TER avec abonnement et paiement de 50% de l’employeur c’est pas cher mais le plein tarif…).

 

Seulement 17% des Français prennent le train et je les comprends. A faire des kilomètres en voiture pour aller prendre le train, on reste en voiture. Et on peut publier des commentaires pour contester mon, propos. JP Damaggio

Tag(s) : #action associations

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :